La peinture est parmi les arts les plus connus et reconnus à travers le monde. Mais connaissez-vous réellement l’histoire de la peinture ? La peinture remonte à la période préhistorique. Elle est présente sur tous les continents et depuis des millénaires. Retraçons ensemble l’histoire de la peinture.

Les toutes premières peintures

On ne peut pas donner de date exacte de la première peinture. Néanmoins, les plus vieilles peintures sont celles de la grotte Chauvet en France. Leur création est estimée à environ 32 000 ans. Ces peintures ont été réalisées avec de l’ocre rouge et noire et représentent des animaux comme les buffles, les rhinocéros, les chevaux, les lions, les mammouths… avec des chasseurs. Plusieurs hypothèses ont vue le jour. L’homme préhistorique peint les animaux pour capturer leur esprit et leur âme. Ceci leur permet de les chasser facilement. Jusqu’à l’ère paléotithique, les peintures rupestres représentent rarement l’homme. On dessinait plus souvent les animaux pour représenter la nourriture ou la force.

La peinture à l’époque mésoltithique

A l’époque paléolithique, la peinture rupestre se concentrait sur les animaux. A l’époque mésolithique, elle se tend de plus en plus à ranconter la vie humaine. Ainsi, plusieurs œuvres de cette période raconte la marche des guerriers à la Cingle de Mola en Espagne. Cette peinture a été faite sur de la pierre en y soufflant ou crachant des pigments, entre 7000 à 4000 ans av. J.-C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *